L’Italie face au péril d’un déclin démographique persistant

2020 aura été une année très périlleuse et rude pour le monde. Sans distinction de sexe, ni de classe sociale notre assaillant (Coronavirus) continue de faire des ravages. En Italie, la courbe démographique en a pris un coup à cause des rafles mortelles de la pandémie. Il est donc l’heure de prendre des résolutions plus fermes pour mieux contrer ce mal.

Baisse considérable de la population

Selon les statistiques, on dénombre sept cent mille morts depuis le début de cette pandémie. Un nombre inégalé depuis près de  quatre vingt ans. C’est un bilan qui résonne fort à l’esprit des Italiens. La pandémie du Covid-19, n’a pas encore fini de parler d’elle. Avec le variant qui fait irruption dans le quotidien des Italiens, l’heure est aux prises de décisions fermes et urgentes. La question que l’on se pose est de savoir si ce pays doit prendre des mesures pour un nouvel confinement.

Forte dominance du vieillissement d’une bonne partie de la population

Comparativement à la Chine, l’Italie fait face à un autre défi. Il s’agit ici, d’un problème lié principalement au taux de natalité. En effet, la baisse croissante de la population se fait constater en Italie, c’est surtout parce qu’il y a un déficit au niveau de la natalité. Il y a donc plus de personnes âgées que de jeunes.

Or, le COVID-19 manifeste un engouement aux systèmes immunitaire vieillissant ne peut que s’attaquer à ceux qui font réellement la marge de la population. En somme, l’Italie est l’un des pays européens qui a, à ce jour, plus de personnes âgées dans sa population que de jeunes. Entre Corona, instabilité politique et fragilité de la structure socio- économique en Italie, la postérité de cette nation reste un sujet épineux sur lequel l’on devrait sérieusement réfléchir.

La réglementation européenne sur l'appellation des vins rosés de Provence

La Provence, berceau des vins rosés par excellence, est une région dont les vignobles ensoleillés donnent naissance à des nectars aux reflets aussi délicats que leur palais est savoureux. Mais au-delà de leur charme enivrant, ces vins sont soumis à une réglementation européenne spécifique, veillant à la qualité et à l'intégrité de ce que l'on peut désigner sous l'appellation "vin rosé de Provence". Ces lois, à la fois protectrices et garantes de tradition, établissent des normes strictes qui rassurent le consommateur et valorisent le travail des vignerons. Les amateurs de vin sont souvent cur... Lire la suite

Le rôle des accords commerciaux dans l'exportation des vins chiliens

Au cœur des dynamiques économiques mondiales, les accords commerciaux façonnent les échanges internationaux et déterminent les opportunités ainsi que les défis pour les producteurs et exportateurs. Le secteur viticole chilien, reconnu pour son excellence et sa diversité, n'échappe pas à cette réalité. La viticulture chilienne, en tant que protagoniste majeur sur l'échiquier mondial du vin, voit son essor intimement lié à la teneur et à l'application des différents accords commerciaux. Cet article propose d'explorer l'influence de ces accords sur l'exportation des vins chiliens, véritable vect... Lire la suite

Relations diplomatiques : quel sort est réservé à Joao Vale de Almeida et son équipe ?

Depuis l’annonce du Brexit, une mésentente s’est installée au cœur des relations diplomatiques entre l’UE et Londres. Pour des raisons diverses et surtout personnelles, le Royaume-Uni se joint à l’UE pour faire front à l’immunité diplomatique dont devrait bénéficier Joao Vale de Almeida au poste d’ambassadeur. Le rôle du Foreign et le statut de l’UE dans les négociations diplomatiques Depuis quelques mois, le refus d’accorder l’immunité intégrale à Joao  Vale de Almeida continue de faire objet de débat dans les couloirs de la diplomatie Européenne. En effet, le Foreign Office n'a cessé d’œuvre... Lire la suite