Achat en viager : bonne idée ou pas ?

La vente ou l’achat d’un bien immobilier peut se faire par des moyens simples, pratiques et à long terme de nos jours. Le viager est un moyen respectant ces différentes caractéristiques. Venez à la découverte de cette forme de vente immobilière à travers cet article.

Qu’est-ce qu’un viager ?

Accepté par la loi française, le viager est un processus par lequel deux partis entrent en collaboration pour la vente et l’achat d’un bien immobilier. C’est un processus simplifié permettant à certaines personnes de bénéficier d’un bien immobilier acheté progressivement, pour en savoir plus, poursuivez votre lecture. En effet, le principe du viager consiste en la vente d’un logement à une personne. Celle-ci en échange verse une rente viagère bien définie au vendeur jusqu’à sa mort. Cependant, au cours de la vie du vendeur, même lorsqu’il opte pour le viager, il dispose pleinement du droit de vivre dans le logement jusqu’à sa mort. À la mort du vendeur, le bien immobilier revient au bénéficiaire à condition que certains principes soient respectés. Généralement, le viager se fait entre une personne âgée et une autre moins âgée.

Le viager est-il avantageux ?

Le viager fonctionne en tenant compte d’aspects matériel, financier, sanitaire, etc. prescrits par la loi. En fonction de tous ces aspects, le prix du viager est fixé et le contrat, s’il convient aux deux parties est signé. C’est un processus présentant des avantages plutôt bénéfiques pour les parties en collaboration. Le viager permet aux personnes désireuses de s’acheter un bien immobilier préalablement convoité même en ne disposant pas de la totalité des fonds. L’autre avantage ici est que ce bien pourrait revenir moins couteux que ce qui a été prévu en fonction des options qui ont été choisies. Cela représente alors une bonne affaire pour nombre de personnes. Cependant, c’est un procédé risqué contenant certains inconvénients totalement désavantageux.