Comment se toucher ses indemnités lorsque sa maison a été cambriolée ?

Le cambriolage d’une maison produit souvent des désagréments et des dommages qu’une assurance peut couvrir. Pour que cela se produise, il faut passer par plusieurs étapes, allant du constat du sinistre aux divers modes de dédommagement par votre assureur. Suivez nos différentes phases pour avoir une compensation réelle.

Constat du cambriolage

Les sinistres sont couverts par les assurances, mais principalement faites signe à l’assurance pour qu’elle soit informée les dégâts. Les informations liées au cambriolage sur ce site vous permettront de voir plus clair. Mais avant tout, prenez des photos de la marque d’intrusion et dirigez-vous vers un commissariat pour déposer une plainte. Le constat dressera une liste des objets dérobés que vous présenterez à l’assurance. En revanche, seuls les biens couverts par l’assurance pourront être remboursés au cas où les procédures apparaîtraient concluantes. Vous disposez de deux jours pour joindre votre assurance sinon l’indemnisation n’aura pas lieu. Une fois contactée, votre assurance dépêchera un émissaire sur votre domicile pour une estimation plus précise des produits.

Les modes d’indemnisation

L’expert informera la compagnie de son évaluation et après vous pourrez être indemnisé, mais veuillez-vous rapprocher de la société pour voir les modèles de réparation. En général, pour les sinistres liés aux cambriolages, deux types demeurent les plus utilisés, mais tout dépendra de votre contrat d’assurance. Le premier mode est la fixation des prix suivant le prix d’acquisition des objets dérobés ou brisés. La deuxième méthode est un calcul des biens selon la valeur des avoirs au moment de l’effraction ôté de la vétusté de l’objet. La première présente un avantage certain, lorsque vous disposez de vos factures et surtout quand l’usure du temps s’est fait ressentir sur les objets. À vous de vous référer aux termes du contrat ou de ne pas être d’accord quant à l’estimation de l’expert. L’assurance est tenue ainsi de revenir avec un autre expert. Par contre, quelle que soit votre méthode de remboursement certains facteurs comme le niveau de sécurité des biens influenceront le montant pour votre indemnisation.